CLASSEMENT DAMES DU 11 JUIN 2018

CLASSEMENT DAMES DU 11 JUIN 2018

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)

Inscriptions aux tournois

Le Grand Prix Princesse Lalla Meryem


Inscrit au calendrier des plus grands tournois internationaux de tennis, le GP exclusivement féminin du royaume est un rendez-vous annuel incontournable pour les passionnés de la raquette.

Leader mondial du tennis professionnel féminin, le tournoi féminin ou Grand Prix Princesse Lalla Meryem est né en 2001 à Casablanca.

Faisant partie du circuit professionnel WTA et de l’ATP World Tour qui se déroule tous les ans au cours du printemps, ce tournoi est passé de la catégorie tier V à tier IV à l’occasion de son passage de Casablanca à Rabat en 2005.

Avec une renommée grandissante au fils des années, en 2007, la compétition a déménagé à Fès sur le parcours du Royal Tennis Club avant d’être à nouveau retransférée en 2013 à Marrakech.

Se disputant sur des courts en terre battue, la Women’s Tennis Association est l’association sportive numéro 1 qui, organisent des compétitions de tennis professionnel féminin à travers le monde, au même titre que le WTA tour, son équivalent masculin affilié à l’association de tennis professionnel (ATP).

Crée en 1973, la WTA dispose de trois sièges : le principal est en Floride aux Etats-Unis, le second est à Roehampton en Angleterre et puis il y’a celui en Asie Pacifique à Pékin, en Chine.

Pour l’édition féminine 2018, le Grand Prix Princesse Lalla Meryem qui se déroulera cette année du 30 avril au 5 mai à Rabat, huit têtes de séries sont attendues pour remporter le trophée comme la Slovaque Dominika Cibulkova (31è mondiale), la Croate Martic Petra (N° 40 WTA), l’Américaine Garcia Caroline (44e WTA), la Hongroise Timea Babos (47è WTA) la Serbe Alexandra Krunic (49è WTA), la Grèce Begu Irina-Amelia (52e WTA) et la Kazakhe Diyas Zarina ((56e WTA).

En lice également au GP, plusieurs joueuses du top 100 WTA s’affronteront sur la terre battue du Club r’bati des Cheminots pour la 3ème année consécutive, à savoir : la Suédoise Wei Hsieh (61e ), l’Ukrainienne Koslova Katerina (63e ), la Polonaise Linette Magda (66e ), l’Espagnole Lara Arruabarrena (68e ), la Belge Kirsten Plippkens (71e ), l’Ukrainienne Katerina Bondarenko (73e ), l’Allemande Laura Segmund (74e ), la Kazakhe Yulia Putintseva (75e ), la Suédoise Johanna Larsson (76e ), la Roumaine Ana Bogdan (85e ), la Slovaque Polona Hercog (86e ), l’Américaine Sachia Vickery (89e ), l’Australienne Ajla Tomjlanovic et l’Américaine Bethanie Mattek-Sands qui sont exaequo (90e ).

Avec une dotation de 25.000 dollars à la clé, 64 tenniswomen en provenance de 18 pays des 5 coins de la planète (Europe, Afrique, Asie, Amérique, Australie) seront au rendez-vous au coup d’envoi qui sera donné fin du mois courant.

Prestigieuse, la compétition est aussi connue pour sa difficulté, une occasion pour les tenniswomen professionnelles de tester leurs performances face à des raquettes redoutables de la compétition.

A quelques jours du début de la compétition, vue le calibre des joueuses, la concurrence s’annonce déjà très serrée pour détrôner la teneuse russe du titre l’année passée, en l’occurence, Anastasia Pavlyuchenkova.